Retour aux articles
Version facile à imprimer

Le cabinet Delphine Sala recrute des profils juridiques

Recrulex

Voilà vingt ans que Delphine Sala recrute des profils juridiques. Il y a cinq ans, elle a ouvert son cabinet, spécialisé dans les fonctions supports. Entretien.



Racontez-nous votre parcours ?
J'ai commencé à travailler dans des cabinets de recrutement juridiques en 1991, après des études de commerce : au sein du groupe Robert Half d'abord, pendant cinq ans, puis au cabinet de Charles Simon Thomas, où je suis restée dix ans, avant de monter mon propre cabinet, en 2008.


Pourquoi avoir créé un cabinet, surtout en temps de crise ?
Il y a avait un besoin, la plupart des cabinets de recrutement embauchant des commerciaux qui sont poussés par le chiffre et qui connaissent assez mal le milieu juridique, un petit milieu avec des codes bien définis. Et puis j'ai choisi une niche dans la niche en ciblant presqu'exclusivement des cabinets d'avocats sur des fonctions supports.

Comment définiriez-vous les fonctions supports ?
Les fonctions supports sont des fonctions piliers dans un cabinet, sans elles il ne peut pas fonctionner. Pendant longtemps on a dévalorisé ces fonctions car on pensait qu'elles coûtaient plus qu'elles ne rapportaient. Mais aujourd'hui les jeunes avocats qui créent des cabinets de niche ont compris leur importance pour se structurer et pour se faire connaître par un autre moyen que la publicité, interdite par la loi.

Quels sont les profils que vous recherchez ?
Les assistant(e)s sont très demandé(e)s. Souvent, ils ou elles doivent être bilingues, même pour les cabinets franco-français. On a également des demandes de paralégal en arbitrage et en droit du travail, d'office manager. La palette de métiers est très large, elle va de l'assistanat à la comptabilité, en passant par la documentation, le marketing, les fonctions RH et même l'informatique. Personnellement, je ne m'arrête pas au diplôme : une expérience de dix ans peut palier toutes les formations ! Pour certaines fonctions d'encadrement, un Bac +5 est requis (DECF, Master en RH ou marketing...). Pour les assistants, les formations continues de l'ENADEP sont très demandées, l'EBD pour les documentalistes...
...
Quels sont vos perspectives de développement ?
Pour le moment, je travaille seule car je souhaite continuer à choisir et à suivre mes clients de A à Z de manière personnalisée, en faisant du sur-mesure, quelle que soit la nature du poste. Mais il se peut que je recrute une personne en alternance par exemple pour m'épauler !


Date de dernière mise à jour : 04/02/2013 - 8:11 AM


Retour aux articles