Retour aux articles
Version facile à imprimer

10 questions pour choisir vos sites emplois spécialisés


Les sites emplois spécialisés ou sites de niche sont de plus en plus nombreux. Une simple recherche sur Yahoo nous renvoie vers plus de 250 sites pour la France et cette liste reste encore incomplète!-----Ils sont spécialisés sur un métier (super secrétaires), sur une technologie (javarecrut), sur un secteur (RecruLex), sur une industrie (fashion job), sur une région (ouestjob), sur une classe d`âge (job50), sur un type de contrat( jobalacarte)...Leur grande force réside dans leur ciblage : ils permettent de recevoir des candidatures qualifiées en nombre raisonnable!-----Or ces sites vont continuer à se multiplier : il est de plus en plus facile techniquement d`en créer un. Ainsi, s`il fallait plusieurs mois pour mettre en ligne un site emplois en 1999, aujourd`hui, deux jours de travail suffisent : tout le code nécessaire est disponible gratuitement sur Internet!-----Comment s`y retrouver alors entre tous ces sites ? Pour vous aider, voici dix questions à poser et à se poser:-----Si le site est très récent, il convient d`être plus prudent.-----On a constaté des modèles par le passé quelque peu dangereux. Une agence d`intérim lançait un site emplois spécialisé pour se constituer sa propre base de CV...Fort heureusement, ce genre de pratique est en voie de disparition...-----Il est évident qu`un site de niche n`a pas les budgets pour faire de la publicité à la TV. Cela aurait d`ailleurs peu d`intérêt pour lui. Par contre, il doit communiquer pour rejoindre sa cible dans la presse spécialisée, auprès des écoles formant à ces métiers, auprès des associations d`anciens élèves...-----Plusieurs moteurs de recherche référencent les offres des sites de niche et leur donnent ainsi une forte visibilité. Si le site est présent sur keljob, vos offres seront vues sur keljob mais aussi sur les portails où le moteur keljob est présent : wanadoo, msn, yahoo, tiscali, tf1... -----Pour éviter d`être noyé sous les chiffres de trafic, concentrez-vous sur celui des visites. Il représente le nombre de sessions effectuées sur le site pendant un mois donné. A partir de 50 000 visites par mois, le site est susceptible de générer de très bons retours...-----L`ANPE a défini la charte Net-Emploi qui garantit un certain processus de qualité.18 sites ont signé cette charte. L`APEC a mis en place, quant à elle, une politique de partenariats pour permettre à ses clients de diffuser leurs offres sur l`APEC et sur le « meilleur » site spécialisé du secteur. Une sérieuse étude est donc menée pour choisir les partenaires. Si le site a été retenu par l`ANPE ou par l`APEC c`est un premier gage de sérieux.-----Mettez-vous à la place d`un candidat Bac+2 débutant. Si sur un site, il ne trouve que 2 offres récentes lui correspondant, il ne reviendra pas ; s`il en consulte 50, il sera plus satisfait. Raisonnez de la même façon pour savoir si votre offre a sa place ou non sur ce site...-----Des clients fidèles sont une preuve de sérieux et d`efficacité. Demandez aussi l`adresse email de quelques-uns des bons clients du site en question. Vous pourrez rapidement valider avec eux leur satisfaction.-----Il est normal qu`en travaillant en ressources humaines, vous ne soyez pas un spécialiste des sites emplois multimédia. Par contre, si vous demandez à vos infographistes, ils vous indiqueront probablement la bourse à l`emploi de l`INA ou Erecrut.
-----Un bon site emplois spécialisé est précieux. Il peut vous permettre de recruter des candidats très qualifiés à un coût très bas. Cette recherche demande donc un certain investissement. Tester ainsi chaque site pertinent avec un minimum de deux offres pour que cela soit représentatif. Trop souvent, des recruteurs me disent : ce site ne marche pas du tout mais ils l`ont testé durant les fêtes de Noël pour trouver un spécialiste de la fiscalité européenne, basé à Clermont-Ferrand, parlant couramment allemand ! Ce profil très ciblé risque de donner peu de CV...même sur un bon site spécialisé !


Date de dernière mise à jour : 08/01/2009 - 3:10 PM


Retour aux articles