Retour aux articles
Version facile à imprimer

L`odeur de l`argent sale

EYROLLES
Christophe-Emmanuel Lucy

A partir d`une enquête menée sur la décennie 1993-2003, ce livre choc décrypte les circuits de l`argent sale dans l`économie mondiale. Il met notamment en exergue la sophistication des dispositifs utilisés.

Ce travail d`investigation permet de mieux comprendre les mécanismes mis en oeuvre pour donner une apparence licite aux fonds illicites. Il montre sans détours l`implication des banques dans les dispositifs de recyclage de ces flux monétaires. Il dévoile aussi la stratégie des familles mafieuses, très au fait de l`internationalisation, de la dématérialisation des échanges et de l`absence de coopération judiciaire à l`échelon européen et mondial. Ces organisations se sont notamment infiltrées au sein de cabinets d`avocats, d`agents de change ou de banquiers. Pour autant, le combat contre les puissances du crime n`est pas forcément perdu d`avance.


-----Avec un chiffre d`affaires estimé à 300 milliards de dollars, cette économie parallèle est bien plus qu`un problème de sécurité intérieure. C`est une donnée inhérente à toute réflexion ou action économique et politique.

"La lutte contre le blanchiment d`argent ne pourra être victorieuse que si elle s`accompagne d`une révision en profondeur des mécanismes comptables, bancaires et judiciaires en vigueur. L`étude claire et complète menée par Christophe-Emmanuel Lucy le démontre: il est urgent d`agir!"

Extrait de la préface de Valéry Turcey
Magidtrat
-----Christophe-Emmanuel Lucy, journaliste, réalise pour le compte de médias écrits, radiophoniques, audiovisuels et numériques, des enquêtes, articles et interviews relatifs au monde économique, politique et judiciaire.-----La collection «Dans les coulisses », dirigée par Serge Guérin, est une collection de documents qui cherche à décrire le dessous des cartes concernant l`actualité économique ou un secteur spécifique et médiatique. Titre déjà paru Sport fric et strass.


Date de dernière mise à jour : 08/01/2009 - 3:10 PM


Retour aux articles