Retour aux articles
Version facile à imprimer

Freshfields Bruckhaus Deringer défend Sony Computer Entertainment Limited dans son action contre les distributeurs de logiciels de piratage de jeux vidéos PlayStation2.


Paris, le 15 septembre 2004. Sony Computer Entertainment Limited a engagé des procédures judiciaires tant en France qu'à l'étranger, pour faire cesser toute commercialisation illicite de logiciels de piratage dont l'unique objet est la neutralisation des dispositifs anti-copie placés sur les consoles et les jeux vidéos PlayStation2.

L'action menée en France devant le Tribunal de Commerce de Paris dans le cadre d'un référé d'heure à heure, a abouti à la cessation de la vente des logiciels de piratage et à l'engagement des distributeurs de ne plus commercialiser ce produit à l'avenir.

Sony Computer Entertainment Limited était conseillée par Freshfields Bruckhaus Deringer, dont l'équipe était animée par Xavier Buffet Delmas et Stéphane Bénouville, associés, assistés de Elsa de Noblet, Caroline de Labarre et Aurélien Hamelle, collaborateurs.

L'équipe du bureau de Londres ainsi que celle du bureau de Düsseldorf étaient quant à elles responsables de la défense des intérêts de Sony Computer Entertainment Limited dans leur juridiction.


Pour plus d`informations, vous pouvez prendre contact avec :
 Florence Henriet, Directrice du Business Development & de la Communication, au 01 44 56 44 12 ou
florence.henriet@freshfields.com
 Marie Coudié, Business Development Manager, au 01 44 56 54 28 ou marie.coudie@freshfields.com


 



Date de dernière mise à jour : 08/01/2009 - 3:10 PM


Retour aux articles