Retour aux articles
Version facile à imprimer

« Dividende numérique » : comment en faire profiter les consommateurs et l'économie européenne ?

LexisNexis

Le passage de la télévision analogique à la télévision numérique en Europe va libérer des fréquences qui pourront être utilisées pour de nouveaux services (le « dividende numérique »). L'Union européenne est bien placée pour tirer bénéfice du dividende numérique qui en découle: l'Allemagne, la Finlande, le Luxembourg, la Suède, les Pays-Bas, la Belgique (pour ce qui est de la Flandre) et une grande partie de l'Autriche ont d'ores et déjà mis fin à la diffusion analogique terrestre, et d'autres pays de l'UE feront de même d'ici à 2012. Le 12 juin, les États-Unis sont également passés à la diffusion numérique. La priorité, en matière de politique communautaire des télécoms, est maintenant de faire en sorte que tout le potentiel de ce passage au numérique soit exploité, les fréquences libérées devant servir à améliorer la communication et l'accès aux contenus audiovisuels. Utilisées de manière efficace, ces fréquences permettront aussi de réaliser des économies d'échelle et d'améliorer la compétitivité de l'UE en stimulant l'innovation dans le domaine des équipements et des services sans fil et en facilitant l'accès aux communications mobiles à haut débit. La Commission a lancé une consultation, qui prendra fin le 4 septembre, pour déterminer comment coopérer au mieux au niveau de l'UE afin de tirer le meilleur parti possible de ces nouvelles possibilités

Le spectre radioélectrique libéré permettra de transmettre les données sur de grandes distances et par-delà les frontières. Les applications principales du dividende numérique concerneront les services grand public, notamment dans le domaine de la télévision et du haut débit mobile. Il est souhaitable que les mêmes équipements puissent utiliser les mêmes fréquences dans l'ensemble de l'UE. En effet, une telle harmonisation permettrait aux fabricants de ces appareils de réaliser d'importantes économies d'échelle, ce qui réduira le prix des équipements et, partant, augmentera la demande des consommateurs et rendra ces services plus accessibles.
 
Source
Comm. CE, communiqué IP/09/1112, 10 juill. 2009



Date de dernière mise à jour : 20/07/2009 - 5:32 AM


Retour aux articles