Retour aux articles
Version facile à imprimer

Jones Day conseille Alcatel-Lucent dans le cadre de ses discussions

Recrulex

Paris, le 24 octobre 2011
 Le cabinet d'avocats international Jones Day a conseillé Alcatel-Lucent (Euronext Paris et NYSE : ALU) dans le cadre de ses discussions avec le fonds d'investissement Permira en vue du rachat de son activité Genesys pour un montant de 1,5 milliard de dollars.

Alcatel-Lucent a reçu l'offre d'achat ferme le 19 octobre dernier, sur une base « debt-free/cash-free ». La transaction devrait être conclue vers la fin de l'année 2011 ou au début de l'année 2012, sous des procédures d'approbation et de consultation préalables requises dans plusieurs pays.


Mondialement reconnu comme leader dans le domaine des logiciels de services clients et des solutions pour centres d'appels destinés à une clientèle d'entreprises, Genesys a enregistré un chiffre d'affaires d'environ 500 millions de dollars en 2010. La cession par Alcatel-Lucent impliquerait le transfert d'environ 1800 salariés, de l'équipe de direction, ainsi que de la structure existante en vue d'assurer la continuité des activités et de la relation avec les clients et les autres parties prenantes.


Dans le cadre de cette opération, Alcatel-Lucent était conseillé par Jones Day :

Wesley Johnson, Sophie Hagège, associés en charge du dossier, assistés d'Audrey Bontemps (fusions-acquisitions), Emmanuelle Rivez-Domont (droit social), Linda Hesse, Claire Malrieu et Robert Mayo (droit boursier) ainsi que Vincent Agulhon (droit fiscal) à Paris; Brett Barragate (droit bancaire), Andrew Levine (fusions-acquisitions), Edward Kennedy et Stephen Parrinello (droit fiscal) à New York ; Tom Briggs (propriété intellectuelle) à San Diego ; Daniel Hagen (droit social) à Cleveland ; Tom Smith (concurrence) à Washington.

L'équipe en charge de ce dossier chez Alcatel-Lucent était notamment composée de Fred Ludtke (Vice President M&A), Yohann Bénard (Secrétaire Général), Pascal Rémy (Legal Director M&A Strategy), et Aurélie Maspétiol (Legal Counsel – M&A).

Alcatel-Lucent avait pour conseil financier Qatalyst (George Boutros, Senior Partner and Senior Director).
Permira était pour sa part conseillé par Fried, Frank, Harris, Shriver & Jacobson LLP (Robert Schwenkel, associé du bureau de New York, et Brian T. Mangino,  associé du bureau de Washington).


A propos de Jones Day :

Jones Day est un cabinet d'avocats international implanté dans 35 villes dans le monde, soit 8 en Europe, 8 en Asie, 2 en Amérique Latine, 2 au Moyen-Orient et 15 aux Etats-Unis. Entièrement intégré, le cabinet fournit une gamme complète de services en s'appuyant sur des équipes pluridisciplinaires et  internationales.

La réputation du bureau de Paris, ouvert en 1970, repose sur son expertise en matière de fusions-acquisitions, droit bancaire et financier, droit boursier et private equity ainsi qu'en énergie, droit immobilier, droit fiscal, droit de la concurrence, droit public, droit de l'environnement, droit social, propriété intellectuelle, arbitrage international, contentieux commercial-droit des affaires, restructurations et réorganisation d'entreprises. Jones Day offre ses services à une grande variété de sociétés de services ou industrielles, de banques, de fonds d'investissement, d'entreprises publiques et d'autres clients institutionnels, à la fois sur le plan local, européen et international.

Avec plus de 2 500 avocats dans le monde, dont près de 430 en Europe et 100 avocats en France, Jones Day figure parmi les dix plus grands cabinets d'avocats au monde.



Date de dernière mise à jour : 26/10/2011 - 4:53 AM


Retour aux articles