Retour aux articles
Version facile à imprimer

Droit du commerce international : quels parcours ?

Recrulex

L'ouverture des frontières, européennes notamment, a offert de nouveaux débouchés aux étudiants en droit attirés par de nouveaux horizons. Certaines formations facilitent l'entrée sur ce marché très compétitif.



Le choix de la spécialisation se fait réellement à partir du Master. Le Master Droit du Commerce International est tout indiqué. Vous étudierez les bases du droit du commerce international : droit de la concurrence, arbitrage international, droit international des contrats... Les doubles cursus sont recommandés avec au minimum un Master 1 de droit (commerce international, des affaires...) complété par un Master Spécialisé d'école de commerce.

En effet, les recruteurs apprécient particulièrement les techniciens du droit qui possèdent de bonnes compétences financières pour pouvoir analyser des données comptables, lire des bilans ou construire des business plans. Certaines écoles, comme HEC, ont noué des partenariats avec des universités, et des majeures juridiques offrent la possibilité de passer deux diplômes sur une seule année.

Enfin, pensez à la dimension internationale : une maîtrise Erasmus ou un LL.M. dans une université américaine, par exemple, peuvent s'avérer très utiles. Ensuite, tout dépend du métier que vous souhaitez exercer. Les futurs avocats devront en plus réussir le concours du barreau, tandis que les juristes pourront s'inscrire à un DJCE (Diplôme de Juriste Conseil en Entreprise).


Date de dernière mise à jour : 02/01/2013 - 5:41 AM


Retour aux articles