Retour aux articles
Version facile à imprimer

Expectra : « Les fonctions support représentent 20 % de notre activité »

Recrulex

Expectra est le leader français de l'intérim spécialisé et du recrutement en CDI de cadres et agents de maîtrise. Sandrine Robin, manager du bureau juridique et fiscal d'Expectra, nous parle de sa politique de recrutement au niveau des fonctions supports.


Que représente le département juridique chez Expectra ?
Ce département spécialisé comprend une agence unique basée à Paris composée de quatre personnes (un manager, une consultante senior, un consultant et une chargée de recrutement). Notre domaine d'activités étant très pointu, les collaborateurs sont tous issus de formation juridique. C'est d'ailleurs une nécessité au regard de la technicité des métiers du droit.


Recrutez-vous beaucoup sur les fonctions supports ?
80 % de nos recrutements se font sur des profils purement juridiques : juriste, juriste spécialiste (droit de la consommation, de la concurrence, de l'immobilier...), responsable juridique ou directeur juridique. Les fonctions supports représentent 20 % de notre activité, dont la moitié concerne des CDI.

Quels sont les profils que vous recherchez ?
Les profils diffèrent selon le type de postes. Les assistant(e)s juridiques possèdent au minimum un diplôme de niveau Bac +2. Il peut s'agir d'ancien(ne)s assistant(e)s de direction qui ont évolué au sein d'une direction juridique, qui ont suivi des formations continues telles que l'ENADEP, IFOCOP, ou qui ont repris des études à l'université.
Les fonctions paralégal droit des sociétés exigent des compétences plus techniques et une formation plus poussée en droit car les candidats sont amenés à gérer un portefeuille de sociétés. Enfin, nous recrutons des documentalistes, qui ont souvent un double cursus droit/documentation. Dans tous les cas, nous intervenons sur des recrutements complexes de hautes compétences. Avec chacun leur propre problématique, comme, par exemple, des exigences linguistiques (bilingue anglais, trilingue...) ou techniques particulières, des contraintes géographiques, etc.

Comment a évolué le marché des fonctions supports ?
L'image de la secrétaire qui utilise la sténo ou les techniques audio est révolue. Les tâches se sont élargies, il ne s'agit plus seulement de classer des documents ou de prendre des rendez-vous mais aussi de rédiger des documents juridiques par exemple. Ces fonctions sont devenues des métiers juridiques à part entière.


Date de dernière mise à jour : 28/01/2013 - 9:32 AM


Retour aux articles