Retour aux articles
Version facile à imprimer

Les métiers de l'assistanat juridique

Recrulex

L'assistanat juridique recouvre une palette de métiers, selon le type de fonctions et le lieu d'exercice. Tour d'horizon.



Secrétaire juridique, assistante juridique et paralégal sont les trois métiers les plus répandus dans le domaine de l'assistanat juridique. Les différences ? La réalité montre que les frontières sont très poreuses.
Ainsi, même si la polyvalence est plus importante dans les petits cabinets que dans les grands, les tâches sont très proches : accueil téléphonique, classement, rédaction de devis, facturation, et sous la supervision de l'avocat, suivi des formalités, d'actes...
En entreprise, les assistants ou secrétaires ont souvent plus de responsabilités et peuvent évoluer plus facilement. Le contenu de la fonction dépend également du responsable ou du service que l'on a à gérer : l'assistant d'un associé va par exemple rédiger plus de rapports mais aussi organiser tout l'emploi du temps.


Concernant le paralégal, en revanche, les différences sont plus nettes : travaillant directement sous la responsabilité d'un juriste, il est en charge de l'administratif juridique dans un domaine spécialisé du droit (droit des sociétés, propriété industrielle marques et brevets...) et peut aller jusqu'à gérer un portefeuille de sociétés.
Plus largement, par assistanat juridique, on pourrait également inclure toutes les fonctions supports du puisque l'on trouve aussi bien des assistants comptables que des assistants marketing ou des assistants RH spécialisés dans le domaine juridique.


Date de dernière mise à jour : 13/02/2013 - 3:41 AM


Retour aux articles