Retour aux articles
Version facile à imprimer

Parcours d'un avocat spécialisé en droit et contentieux des affaires

Recrulex.com

Avocat, politique, membre actif du réseau Eurojuris, Thierry Voitellier est un professionnel du droit très impliqué dans la vie publique. Le droit et contentieux des affaires est sa principale spécialité. Portrait.



Parcours d'un avocat spécialisé en droit et contentieux des affaires« Au départ, mon souhait oscillait entre la fonction publique et le métier d'avocat. Finalement, j'ai opté pour la défense des libertés publiques, avec l'avantage de travailler en libéral. » Mais c'est vers le droit privé que se dirige Thierry Voitellier. « L'argent est le nerf de la guerre, les financements interviennent dans tous les projets. En ce sens, l'activité commerciale et le droit qui en découle m'ont paru vraiment intéressants. »

C'est donc tout naturellement qu'il complètera sa maîtrise de droit des affaires par un DEA des contrats commerciaux à l'université de Saint-Quentin-en-Yvelines, avant de passer son CAPA. Un passeport qui lui permet de franchir les portes des départements "banque-finance" et "droit & contentieux des affaires" de l'un des plus grands cabinets de la capitale, Lefèvre Pelletier & Associés. « Je venais de terminer mon service militaire et la France venait de remporter la Coupe du monde ! », sourit-il.

Il y restera près de dix ans. « J'ai travaillé principalement pour des banques, notamment sur des dossiers contentieux de responsabilité civile, de recouvrement de créances et de sûretés. Un exemple marquant : les dossiers liés aux rapatriés réinstallés dans une profession non salariée. »

Parallèlement à ses activités d'avocat, Thierry Voitellier s'engage en politique. Il sera d'abord conseiller municipal de Versailles avant de devenir adjoint au maire (sous les couleurs de l'UDI), poste qu'il occupe toujours aujourd'hui. Ses modèles : Cicéron, Rousseau... « C'est passionnant de gérer une ville au quotidien. Je me sers notamment de ma vision juridique dans la gestion des contrats de délégation de services publics, dans les relations humaines et institutionnelles, au niveau pénal également dans les problèmes de réglementations... »

Car le droit pénal, des affaires en particulier, est l'autre grande spécialité de Thierry Voitellier. « Le pénal est partout, tout en regrettant qu'en droit pénal comme en droit des contrats et droit des sûretés - droit qui assure l'exécution de la parole donnée - les clients viennent souvent trop tard, une fois le litige né ! »

Une activité qu'il mène de front avec le droit bancaire depuis 2007 en qualité d'avocat associé du cabinet Courtaigne Flichy Daste & Associés et comme responsable de la commission pénale du réseau Eurojuris, un réseau européen de professionnels du droit. Pour lui, c'est « un moyen de travailler en équipe, de confronter ses pratiques et ses réflexions. »

Quant à la question de savoir si son mandat politique est "moralement" compatible avec son métier d'avocat, il répond, « oui, à partir du moment où l'intérêt des clients n'est pas en contradiction avec l'intérêt général, qui, selon Rousseau, est la somme des intérêts particuliers. »


Date de dernière mise à jour : 09/07/2013 - 12:28 PM


Retour aux articles