Retour aux articles
Version facile à imprimer

Assistant(e) juridique : comment évoluer ?

Recrulex.com

Bras droit des juristes et des avocats, l'assistant(e) juridique a des possibilités de grimper les échelons, sous certaines conditions.


Assistant(e) juridique : comment évoluer ?Gagner la confiance de ses collaborateurs
Secrétariat traditionnel, juridique ou gestion, les tâches et les responsabilités des assistants juridiques varient selon les cabinets, les entreprises et les méthodes de travail de leurs responsables. Dans tous les cas, rigueur, disponibilité et respect de la confidentialité sont de mise. Le respect des délais notamment est très important.

Commencer par la polyvalence
Les grands cabinets d'avocats comportent de nombreuses fonctions supports (services financiers, comptables, ressources humaines...), dont le secrétariat. Pour toucher à des tâches plus juridiques, mieux vaut intégrer un petit cabinet ou une grande entreprise, dans laquelle l'assistant sera chargé, en plus du secrétariat, de l'organisation des conseils, des dépôts de marque ou des contacts avec les conseils extérieurs.
A terme, l'assistant peut passer à un statut de cadre administratif et, en suivant des formations, devenir juriste d'entreprise.

Postuler à une fonction de paralégale
En paralegal, les assistants sont chargés de l'administration juridique propre à une spécialité (droit des sociétés, propriété industrielle...) et du produit fini : contrat, rapport ou autre, avec à la clé, des enjeux financiers importants.

Suivre des formations
Une formation juridique (initiale ou continue, à l'université ou à l'ENADEP) est nécessaire pour pouvoir évoluer. Le droit change sans cesse, il est donc important pour l'assistant juridique de se tenir au courant des nouvelles législations. Pour ceux qui souhaiteraient intégrer un cabinet international, il est impératif de maîtriser parfaitement l'anglais.


Date de dernière mise à jour : 07/10/2013 - 4:45 AM


Retour aux articles