Retour aux articles

Les fusions acquisitions en augmentation

Recrulex.com

Le dernier rapport du cabinet Clifford Chance avait vu juste : le marché mondial des fusions-acquisitions est à la hausse en 2014, alors qu'il était resté stable pendant les 11 premiers mois de l'année 2013. En France, Thomson Reuters a annoncé un bond de 153 % de ce marché au premier trimestre, à 43,6 milliards d'euros, le montant le plus élevé depuis 2011.

logo clifford chanceAutre tendance : un regain d'intérêt pour les marchés européens et américains, les investisseurs ayant plutôt saisi des opportunités sur les marchés émergents ces dernières années (55 % d'augmentation en 2013 pour l'activité de fusions-acquisitions en Afrique et au Moyen-Orient).

Pour preuve, la multiplication des opérations de rapprochement ces derniers mois, ce dans tous les secteurs économiques : Lafarge (BTP, France)/Holcim (BTP, Suisse), Altice (télécoms, France)/SFR (télécoms, France), Vodaphone (Royaume-Uni, télécoms)/Ono (Espagne).

Les acquéreurs chercheraient à racheter des technologies, des compétences, des marques mais aussi des sociétés surendettées dont les actifs sont sous-évalués, comme en Espagne. Une dynamique positive qui se retrouve sur le marché du travail : les cabinets d'avocats d'affaires ont renforcé leurs équipes dans le domaine des M&A tels que le financement, le droit fiscal, le droit social ou le contentieux.


Date de dernière mise à jour : 19/05/2014 - 4:34 AM


Retour aux articles