Retour aux articles

Fonctions supports chez Expectra : « La fonction paralégale est la fonction pour laquelle nous recrutons le plus »

Recrulex.com

Depuis plus de 40 ans, Expectra recrute des profils experts, notamment dans le juridique. Entretien avec Julie Biletta, chargée de recrutement référence pour la partie juridique.


ExpectraPrésentez-nous Expectra. Expectra appartient au groupe Randstad France et gère les recrutements de profils experts dans cinq domaines principaux : informatique & télécoms, ingénierie & industrie, comptabilité & finance, commercial & marketing et RH & juridique. Expectra compte 30 bureaux dans plus de 20 villes de France et 360 collaborateurs. Notre agence parisienne possède une équipe dédiée au département juridique & fiscal, que ce soit pour des postes en CDI, en CDD ou en intérim. Sur quelles fonctions juridiques recrutez-vous ? Nous recrutons en majorité des juristes expérimentés (cinq ans d'expérience et plus). Nous avons également des demandes pour des postes de directeur juridique, quelques postes juniors et fonctions supports en cabinet mais surtout dans les grandes entreprises. Tous les secteurs sont représentés mais en moyenne, 60 % de nos postes concernent le droit des affaires/droit des sociétés et 20 % le social. Les 20 % restants touchent des spécialistes du droit des marques, de l'immobilier, de la concurrence, etc. Quels profils recrutez-vous dans les fonctions support ? Nous avons deux types de profils : des BTS assistante de direction avec expérience ou formés en complément à l'ENADEP ou à l'ESAS, et des Bac +2 en droit. La fonction paralegal est la fonction pour laquelle nous recrutons le plus. Ce sont en quelque sorte des assistantes juridiques. Elles ne font ni du secrétariat, ni du téléphone, ni du courrier mais de l'administratif spécialisé dans une matière juridique – droit des sociétés le plus souvent : approbation de comptes, PV d'Assemblées Générales, modifications de statuts. Nous recherchons également des secrétaires juridiques au sens classique du terme et des formalistes. Comment ont évolué les fonctions support ? De manière générale, la maîtrise de l'anglais est de plus en demandée. Aujourd'hui, 60 % des postes en paralegal et assistantes requièrent cette exigence pour pouvoir gérer les filiales étrangères. Nous notons également une diminution importante des postes de documentalistes en raison notamment des évolutions technologiques. En dehors des cabinets de grande taille, qui possèdent un service de documentation, cette fonction est de moins en moins demandée. Par ailleurs, nous remarquons une baisse des salaires sur les postes de paralegal, qui pouvaient atteindre plus de 45 000 euros brut par an il y a quelques années. Aujourd'hui, certaines entreprises ayant externalisé leurs portefeuilles préfèrent recruter un juriste à un coût moindre. Un mot sur vos perspectives de développement ? Notre activité dépend étroitement de l'évolution du marché. Nous tournons autour d'une centaine de recrutements par an, tous profils juridiques confondus et nous espérons maintenir ce chiffre. Pour le moment, nos clients sont majoritairement des grandes entreprises. Stratégiquement, nous développons par ailleurs nos recrutements en direction des grosses PME. Sur 2014, le marché était encore un peu plat. 2015 devrait être meilleure.


Date de dernière mise à jour : 02/03/2015 - 5:18 AM


Retour aux articles